PIC DE LA SABINE

Durée : 07H30 Aller-Retour
Dénivelée :
Itinéraire de : Montagne
Difficulté : Cet itinéraire n’est pas balisé
VTT : Non Accessible
Équestres : Non Accessible
Balisage :
Référence cartographique : IGN TOP25 n°2148OT Vicdessos Rando ed. n°7 Haute Ariège - Andorre

De même que l’ensemble du massif de l’Aston, le Pic de la Sabine est un sommet qui se mérite. Son ascension s’effectue hors sentier une fois quitter le très vieux chemin qui monte à la jasse de Quioulès, foulé par tant et tant de bêtes et d’hommes. Mais quelle récompense quand, là haut, on découvre à 360° toutes ces vallées, plateaux et pics qui composent l’un des plus beaux, mais aussi des moins accessibles massifs des Pyrénées françaises.

Accès Départ :
Depuis la RN20, prendre la direction Aston, Barrage de Laparan, Refuge du Rulhe. Traverser le village d’Aston et emprunter la route du barrage de Laparan sur environ 10 km. Garer la voiture au fond de l’étang de Riète à proximité de la centrale électrique.

0h00 DU PARKING (1100m). Passer la passerelle du ruisseau de Quioulès et remonter le chemin bien tracé qui monte fort.

0H15 Le chemin s’adoucit nettement avant de reprendre son ascension sur un chemin pavé.

0h40 Après avoir passé un premier, puis un second ruisseau à gué, on s’éloigne rapidement de ce dernier pour franchir rapidement un petit col au passage d’un premier verrou glaciaire.

1h00 Après une courte mais raide descente (qu’il faudra remonter tout à l’heure…), franchir à nouveau le ruisseau de Quioulès grâce à une passerelle en béton.

1h05 remonter tranquillement rive droite du ruisseau. S’écarter du ruisseau, passer un second verrou et déboucher à l’orée de la jasse de Ranques.

1h20 Le chemin part à gauche, prend rapidement de l’altitude avant de revenir près du ruisseau de Quioulès.

1h35 La vallée s’élargit enfin. Traverser une passerelle métallique et retrouver une ancienne “ tire ” qui servit à la construction d’un aménagement hydraulique. Passer sous une conduite forcée, effectuer 2 lacets et rejoindre une autre piste qui borde une seconde conduite forcée celle là enterrée.

1h45 Suivre cette dernière à plat pendant environ 15 minutes.

2h00 Avant d’arriver à un nouveau bâtiment construit par l’industrie hydroélectrique, passer sur la conduite enterrée à gauche et entrer progressivement dans la jasse de Quioulès, longeant de petits ruisseaux et suivant les traces du bétail en estive.

2h15 Revenir près du ruisseau de Quioulès et l’emprunter à droite une passerelle métallique qui franchit le ruisseau.

2h20 A partir de là, l’ascension au Pic de la Sabine s’effectue hors sentier. Traverser la jasse et passer à droite de barres rocheuses. Après un petit replat, poursuivre en direction d’un éboulis que l’on remonte direction ouest sud ouest pour atteindre la rive gauche du ruisseau de Carau.

3h10 Remonter le ruisseau rive gauche par une sente en direction du premier étang de Carau (1990m) que l’on laisse à gauche. Remonter dans une pente herbeuse raide direction nord ouest et atteindre un petit col qui domine le second étang de Carau, plus grand (2060m).

3h20 Rester à flanc sur le versant Sud de la petite vallée issue du Pic de la Sabine. Remonter plein ouest.

3h50 Vers 2300m, la pente se redresse fortement. Il faut atteindre la crête à droite direction ouest nord ouest.

4h00 De la crête (2350m), remonter d’abord tranquillement puis plus sévèrement les pentes qui mènent direction ouest sud ouest au sommet du Pic de la Sabine (2561m).

4h30 Du sommet, le regard découvre sur 360° le superbe massif de l’Aston. Pour le retour, suivre le même itinéraire qui ramène à la voiture en un peu moins de 3 heures.

Coordonnées

PIC DE LA SABINE
Office de Tourisme des Vallées d’Ax, 6 Avenue Théophile Delcassé 09110 Ax-les-Thermes

Tél : 05 61 64 60 60

E-mail : vallees.ax@wanadoo.fr

Site internet : www.vallees-ax.com

Cartographie