REFUGE D’EN BEYS

Durée : 03H15 Aller-Simple
Dénivelée :
Itinéraire de : Montagne
Difficulté : Ne pas entreprendre cette randonnée par temps d’orage.
VTT : Non Accessible
Équestres : Accessible
Balisage : rouge et jaune
Référence cartographique : IGN -Top 25 Ax les Thermes 2148 ET Font Romeu 2249 ET Rando Editions : 1/50 000 Pyrénées carte n°8 Cerdagne Capcir

Cette course à la portée de tous permet de pénétrer sans difficulté le cœur de la Réserves Nationale d’Orlu. Sur ce très bel itinéraire, on est à peu près sûr d’apercevoir l’Isard et la Marmotte, peut-être même l’aigle royal ou le Gypaète Barbu. La beauté du site, l’observation des animaux sauvages, l’accueil du refuge, tout est réuni pour faire de cette randonnée La balade de rêve pour les débutants. Mais si vous préférez une promenade plus modeste, vous pouvez toujours vous arrêter aux prairies d’En Gaudu très faciles d’accès.

Accès Départ : Quitter Ax les Thermes vers le Sud et abandonner la RN20 juste avant le pont d’Espagne en direction d’Orlu. Continuer jusqu’aux forges d’Orlu et juste avant d’entrer dans le hameau, prendre à gauche la route qui mène au parking de la Réserve (10 F ou 1,5 E le stationnement) où vous sera remis un dépliant très instructif sur le sentier de découverte.

PARKING (1 140 m). Traverser l’Oriège sur la passerelle en bois et remonter sa rive gauche pour rejoindre la piste empierrée venue du Pont de Caralp. Elle s’élève en quelques lacets, passe un affleurement granitique et entame une longue et douce montée dans la hêtraie quelques mètres au dessus de l’Oriège. Un virage à droite plus marqué que les précédents contourne un verrou avant de descendre vers la

JASSE DE JUSTINIAC (1 300 m). La piste descend doucement. Sur la rive droite, la cascade du ruisseau de Baxouillade vient grossir l’Oriège. A l’extrémité Sud de la jasse, une passerelle permet au GR7 venu de Baxouillade, d’enjamber le ruisseau pour rejoindre la piste. Celle-ci dessine deux virages et, après avoir accentué sa pente, rejoint la Jasse du Printemps. Deux virages plus haut, le paysage s’ouvre sur les belles

PRAIRIES D’EN GAUDU (1 390 m). Pour la première fois de la journée, vous pouvez surprendre l’Isard. Laissant sur la gauche la cabane d’En Gaudu, cachée par un mamelon, continuez votre chemin. La pente s’accentue et mène à la Jasse de l’Orry vieil, dont la vieille cabane, située sur l’autre rive a été soufflée par une avalanche durant le printemps 1992. La piste redescend doucement pour se rapprocher du ruisseau. Alors qu’une grande courbe s’oriente vers le Sud-Ouest, deux itinéraires qui se rejoignent 40 minutes plus tard s’offrent à vous : Traverser le ruisseau sur la passerelle et remonter la rive droite en suivant le balisage rouge et blanc du GR7, ou suivre la piste qui se termine à la

JASSE DES ESTREMALS (1 460 m). Suivre le sentier (Ouest-Sud-Ouest) qui après avoir flâné quelques minutes sur la pelouse, attaque un bon, raidillon, dans les bois des Estremals. Plus haut, il traverse un torrent , puis continue son ascension pour traverser un second rec (ruisseau asséché durant l’été). Il court maintenant au milieu des noisetiers et des bouleaux puis longe le ruisseau jusqu’au

PAS D’EN BALHUSSIERE (1 600 m). Traverser le ruisseau à gué et suivre le sentier qui grimpe sur la berge d’en face et s’en éloigne vers le Sud, en quelques lacets, pour atteindre un grand faux plat herbeux bordé de blocs rocheux où l’on retrouvera l’autre itinéraire et les balises du GR7. Le sentier bien tracé attaque maintenant un fort raidillon, à droite, à flanc de montagne (Sud). Après un quart d’heure de montée, alors qu’un replat repose les mollets, nous traversons la zone de transition, où les pins à crochets disputent la place aux sorbiers, sureaux rouges et bouleaux. Accentuant peu à peu sa pente, le sentier reprend sa rude ascension puis forme une

FOURCHE (1 790 m) dont les deux branches mènent sans problème au lac d’En Beys. Prenons celle de gauche qui a l’avantage de dominer le paysage, et d’être plus aérée. Après une série de lacets, le sentier court à flanc de montagne. Par une longue traversée vers le Sud, dans les rhododendrons, il coupe les couloirs et éboulis, puis après avoir laissé sur la gauche le sentier de la grande Porteille d’Espagne, mène par un bref raidillon sur une

CANALISATION EN PIERRE (1 975 m). Suivre la “ canalette ” vers l’Ouest. A son extrémité, la vue s’ouvre sur le lac d’En Beys et les montagnes environnantes. Descendre vers le lac, puis, sans aller sur la berge, suivre le sentier qui, à droite, domine la rive gauche du lac et mène au

REFUGE D’EN BEYS (1 970 m). Retour en 2H30 par le même itinéraire.

Coordonnées

REFUGE D’EN BEYS
Office de Tourisme des Vallées d’Ax, 6 Avenue Théophile Delcassé 09110 Ax-les-Thermes

Tél : 05 61 64 60 60

E-mail : vallees.ax@wanadoo.fr

Site internet : www.vallees-ax.com

Cartographie